Montmartre : visite guidée insolite

Montmartre fait partie des incontournables de Paris. Entre ses rues tortueuses, ses jardins cachés, ses artistes de rue, et bien sûr sa célèbre basilique, ce ne sont pas les points d’intérêt qui manquent ! Plutôt qu’une énième visite à déambuler sans but et, il faut bien l’avouer, sans tout à fait savoir devant quoi je passe, c’est avec un conférencier que nous partons, ma famille et moi, à la découverte du vrai Montmartre. 

Rendez-vous place Pigalle avec Lorenzo pour le début d’un tour complet de la butte de Montmartre et 2h30 de découvertes. Lorenzo n’est pas seulement un passionné de l’endroit, il est un habitant engagé, qui défend les valeurs, les coutumes et l’histoire de son “village”. Il nous raconte avec passion l’histoire avec un grand H de Montmartre, mais aussi ses ragots, les potins des stars qui y sont passés ou y habitent encore, ou simplement ceux de ses habitants les plus anonymes. 

Place des Abbesses, nous apprenons que cette entrée de métro, tout ce qu’il y a de plus classique, est en fait l’une des deux seules à avoir gardé sa verrière d’origine. Plus loin, on s’arrête devant le “Bateau-Lavoir” de la place Émile-Goudeau, dont le nom n’est pas tout à fait ce qu’il semble être, et dont la façade ne laisse rien deviner de son histoire fascinante et des grands artistes qui y sont passés. Dans les rues alentour, d’autres ateliers d’artistes plus anonymes n’en sont pas moins fascinants par leur histoire et leur architecture. Lorenzo nous abreuve d’anecdotes des gens du quartier, recueillies par la bouche même de ces derniers. Nous découvrons les maisons de certaines personnalités, comme celle de Dalida, ou encore cette petite épicerie devenue célèbre grâce au film “Le fabuleux destin d’Amélie Poulain”, et dont la façade à l’air authentique est en fait le décor utilisé lors du tournage du film. La visite s’achève après une visite au “passe-murailles”, statue pour le moins atypique d’un homme coincé dans un mur, en référence à la nouvelle du même nom qui nous conte l’histoire d’un drôle d’habitant de Montmartre. Après un petit passage devant les vignes de Montmartre, c’est sur la célèbre place du Tertre que nous quittons notre hôte, après quelques dernières explications sur les spécificités de cette place et un discours engagé sur l’influence du tourisme de masse et des changements malheureux qu’il engendre sur l’âme du village, où les ateliers d’artistes et les peintres de rue sont peu à peu remplacés par des logements et restaurants touristiques. 

Après 2h30 de déambulations, nous apercevons seulement la foule des touristes et ce que nous pensions être le plus grand incontournable : la basilique du Sacré-Cœur. C’est un autre visage de Montmartre que nous avons découvert au cours de cette escapade, plus réel, plus intime, l’histoire d’un quartier vivant raconté par ses habitants. 

Infos pratiques

  • De nombreuses visites guidées de Montmartre existent. Les plus touristiques sont aussi les plus chères : jusqu’à plus de 40 € ! Elles incluent souvent la basilique et le funiculaire.
  • Pour des visites plus insolites du quartier, préférez les conférenciers passionnés. Il en existe plusieurs dont les prix sont tout à fait abordables. Nous avons testé “Les balades de Lorenzo”, des visites en petits groupes pour 12 € par personne : https://www.lesbaladesdelorenzo.fr/
  • Pour des visites plus autonomes mais en restant à l’écart du tourisme de masse, des circuits sont disponibles sur internet, par exemple celui-ci : https://www.jenesaispaschoisir.com/2015/09/24/balade-parisienne-montmartre-secret/